Discours de l'Ambassadeur Zenner le 18 mai 2017 à l’Assemblée Générale de l’AHK Algérie

AHK-Vollversammlung Agrandir l'image (© AHK Algerien)

Je suis très heureux d’être aujourd’hui parmi vous à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’AHK. Dès mon arrivée en Algérie, il y a dix mois, la coopération avec l’AHK et ses membres était très étroite et caractérisée par un climat de confiance mutuelle. L’AHK Algérie a été créée en 2005 à partir d’un bureau des délégués économiques. Aujourd’hui, elle est une institution importante pour la promotion des relations commerciales avec environ 350 membres. Aussi le Gouvernement algérien estime la grande importance de l’AHK.

(Mesdames et Messieurs) Plusieurs pays sont touchés par des conflits et des crises politiques dans cette région. Au milieu de cette région devenue instable et incertaine, l’Algérie joue le rôle d’une ancre de stabilité. Elle a reçu beaucoup d’éloges pour sa politique de pacification particulièrement active et constructive dans les conflits en Libye et au Mali. En effet, une Algérie stable est dans l’intérêt aussi de l’Union Européenne et du gouvernement allemand. Cela a été justement l’un des sujets de la visite officielle récente de S.E. le Ministre d’Etat des Affaires Étrangères, Monsieur Ramtan Lamamra à Berlin où il a était reçu par son homologue allemand Monsieur Sigmar Gabriel.

L’Allemagne est le 5ème partenaire économique de l’Algérie, qui à son tour représente le 4ème partenaire commercial de l’Allemagne en Afrique. Ce constat offre en effet un grand potentiel pour améliorer les échanges entre les deux pays. Beaucoup d’entreprises allemandes produisent ici avec leurs partenaires algériens et pour le futur il y a des projets très concrets pour intensifier cette coopération.

Au cœur des multiples relations bilatérales, les liens économiques jouent traditionnellement un rôle décisif. Il convient de rappeler que l’Allemagne avait déjà pris une part importante dans l’industrialisation de l’Algérie post-indépendante.

Au mois de février passé, nous avons organisé conjointement avec l’AHK et le Ministère algérien de l’Industrie et des Mines la 6ème Session de la Commission Economique Mixte Algéro-Allemande et le Forum économique, avec plus de 100 participants de nos deux pays, qui ont été coprésidés par Monsieur Bouchouareb, Ministre de l’Industrie et des Mines, et Monsieur Beckmeyer, Vice-Ministre auprès du Ministère fédéral de l’Économie et de l’énergie. L’événement était un très grand succès,avec des visions pour notre future coopération économique, industrielle et commerciale, de plus, un comité de suivi a été prévu pour mettre en œuvre les recommandations de cette session.

L’intérêt du gouvernement fédéral pour améliorer les relations économiques entre nos deux pays se caractérise également par les participations officielles au Salon International des Travaux Publics (SITP) et à la Foire Internationale d’Alger (FIA). Chaque année, on voit de nouvelles entreprises participer aux salons et foires en Algérie dans le but de chercher un nouveau marché pour leurs produits, mais aussi des éventuels partenariats. Les foires et les salons restent l´un des évènements les plus importants dans ce pays. Ils sont considérés comme une plateforme importante du dialogue entre les partenaires des secteurs publics et privés. C’était un très grand honneur pour moi d’avoir eu l’opportunité de recevoir avec les exposants, au pavillon allemand, S.E. M. le Premier Ministre Abdelmalek Sellal à l’occasion de la 50ème FIA, il y a quelques jours.

Les exposants allemands sont représentés dans les secteurs traditionnellement forts tels que l´ingénierie mécanique et industrielle, les véhicules utilitaires et les pièces détachées respectifs. De même dans d’autres secteurs tels que la distribution des produits et dans la prestation des services.

L’AHK en tant qu’association de promotion des relations économique entre nos deux pays a une tache stratégique. Pour nous, en tant qu’Ambassade, l’AHK est un partenaire fiable et un baromètre des relations économiques bilatérales. L’engagement de l’AHK et son implication dans plusieurs domaines notamment dans la formation professionnelle est hautement apprécié. Dans ce domaine nous pouvions faire mieux. Il s’agit de renforcer les perspectives des jeunes pour créer plus de chance d’emploi. Cela nous implique tous.