Le système d'information sur les visas (VIS)

VIS - Visa Information System Agrandir l'image (© EU Komission)

Le système d’information sur les visas (VIS) appliqué par les États Schengen a été mis en service le 11 octobre 2011 en Afrique du Nord. Le 10 mai 2012, le Proche-Orient sera la prochaine région à y être reliée et la région du Golfe suivra le 2 octobre 2012.

 Il s’agit d’un système permettant l’échange de données en matière de visas entre les États Schengen. Son objectif principal est de simplifier la procédure de demande de visa, de faciliter les contrôles aux points de passage aux frontières extérieures et d’augmenter la sécurité, y compris pour le demandeur.

 Pour appliquer le système VIS, les missions consulaires et les points de passage frontaliers de l’espace Schengen sont reliés à la base centrale de données VIS. Ce système sera mis en place de manière progressive dans les différentes régions du monde.

Le lancement du VIS entraîne certains changements dans la procédure : lors de la première demande de visa, le demandeur doit se présenter en personne afin que ses données biométriques puissent être saisies, à savoir les empreintes digitales des dix doigts et une photographie. Lors de l’entrée dans les États Schengen, les autorités frontalières ont ainsi la possibilité de vérifier l’identité du voyageur grâce au système VIS.