Visite d'une délégation du Bundestag les 4 et 5 avril 2016 à Alger pour audition et sélection des candidats au stage IPS

Deutscher Bundestag Agrandir l'image (© Auswärtiges Amt, Foto: T. Hoesmann)

Pour la cinquième fois, le Bundestag allemand propose son programme de stage d’un mois pour les jeunes diplômés du monde arabe. Les 4 et 5 avril, une délégation du Bundestag allemand, conduite par le Pr Matthias Zimmer, membre du Bundestag, s'est rendue dans la capitale algérienne. L’objectif de la délégation était de procéder à la sélection, parmi un grand nombre de candidats, des participants les plus appropriés au programme de stage du Bundestag allemand. Celui-ci est placé sous le patronage du Pr Norbert Lammert, président du Bundestag allemand.

En automne 2016, une vingtaine de jeunes diplômés de l’enseignement supérieur et de jeunes actifs auront la possibilité de mieux faire connaissance, pendant quatre semaines, du Bundestag allemand et du système politique de l’Allemagne. Ce programme, dont c’est déjà la cinquième édition, s’adresse à des jeunes talents issus des pays arabes connaissant bien l’allemand et qui veulent prendre part de manière responsable au futur démocratique de leur pays.

En septembre 2016, les stagiaires sélectionnés suivront des membres du Bundestag dans leur travail parlementaire et participeront à des manifestations politiques et culturelles, des conférences et des ateliers de travail. Dans le cadre de son Stage parlementaire international (Internationales Parlamentsstipendium, IPS), le Bundestag a, depuis 30 ans, permis à de nombreux jeunes venus des États-Unis, de France, d’Israël, ainsi que d’Europe centrale, orientale et du Sud-Est, de découvrir le système politique allemand ; il a été une source d’inspiration pour des jeunes démocrates de plus de 41 pays, à ce jour. Le programme entend donc soutenir également les mouvements démocratiques dans le monde arabe également.

En plus des auditions de candidats, les membres de la délégation du Bundestag ont eu aussi des entretiens avec leurs homologues algériens ainsi qu’avec des représentants des institutions allemandes sur place.

Vous trouverez de nombreuses informations à l’adresse www.bundestag.de/ips .